Un chien qui correspond à votre style de vie

Notre objectif est de vous offrir le chien qui saura partager vos aventures avec joie. Un chien qui correspond aux activités de votre famille et à votre style de vie.

 

À propos de nous

Les Schapendoes et «L'Élevage du Bouleau Blanc» ont débuté en 2000 lors de ma rencontre avec «Muscade», une petite Schapendoes de quatre mois venue séjourner à mon «auberge» pour chiens et chats. Son charme et son tempérament facile me rappelaient un chien de mon enfance qui avait une apparence similaire. C'est alors que j'ai commencé à faire des recherches sur la race.

Depuis lors, j'ai importé 10 magnifiques Schapendoes d'Europe. Mon objectif principal est de partager ma passion et d'élever des chiens conformes aux standards du Club de Schapendoes Néerlandais. La santé, le tempérament, le type et la conformation sont toujours les critères de sélection des chiens reproducteurs.

Plus de vingt-cinq d'années d'expérience en tant que Maître-chien me permettent de vous offrir des chiots équilibrés grâce à leur éducation en milieu familial, un programme de socialisation avant leur départ, l'adaptation en cage et un accompagnement après leur départ. Les chiots sont évalués pour répondre aux besoins de la famille et du chien, l'objectif principal étant une relation harmonieuse entre les deux.

Je vous invite à nous rendre visite sur rendez-vous . Il me fera grand plaisir de vous présenter ma famille Schapendoes.

Origine

Pays-Bas. Date de publication du standard d'origine en vigueur depuis le 26.03.1992.
Utilisation :
Le Schapendoes néerlandais est un chien de berger qui a été employé et qui sert encore aujourd’hui à la garde de troupeaux de moutons. Les landes où pâturent les moutons se trouvant surtout dans les régions tranquilles et retirées du pays, il est indispensable que le Schapendoes soit endurant, mobile et leste. Il doit être un sauteur remarquable et disposer d’une intelligence qui lui permette d’agir en toute indépendance. Il doit rester un chien de troupeau au point de vue corps, esprit et caractère.
Classification de la Fédération Canine Internationale :
Groupe 1 Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses).
Section 1 Chiens de berger..
Sans épreuve de travail.

Historique

A la fin du siècle dernier et au début de ce siècle, le Schapendoes néerlandais se retrouvait partout aux Pays-Bas où il y avait des landes et des troupeaux de moutons. Les bergers appréciaient son ardeur infatigable au travail et son intelligence. Il est apparenté au Bearded-Collie, au Puli, à l’Owczarek Nizinny, au Bobtail, au Briard, au Bergamasque et au Caniche à moutons allemand dans les variétés telles qu’on les rencontre en Hesse, dans l’Odenwald et dans la région du Bas-Rhin.
Le créateur :
Le créateur de cette race est le cynophile P.M.C. Toepoel. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il sut faire renaître l’intérêt pour cette race pratiquement disparue. Entre 1940 et 1945, on se concentre sur l’élevage avec les quelques sujets vivant encore dans le pays. Dès 1945, on commence à reconstruire sérieusement la race. Le Club de race du Schapendoes néerlandais est fondé en 1947 et, en 1952 le Raad van Beheer (Club Néerlandais) accepte provisoirement la race. Le standard est fixé en 1954. Dès lors, les chiens sont inscrits dans un livre des origines. L’acceptation définitive a lieu en 1971 et, depuis, seuls les chiens inscrits sont admis à l’élevage.

Caractéristiques

Aspect général :
Le Schapendoes néerlandais (S.N.) est un chien à poil long, léger dans sa construction, dont la hauteur au garrot se situe entre 40 et 50 cm. Son allure est élastique et légère; il est un sauteur remarquable.
Comportement / Caractère :
Le Schapendoes, chien de troupeau naturel et harmonieux dans sa construction, est doté d’un caractère vigilant et courageux. Il est intelligent, attentif, gai, vif, gentil et débordant de vie. Avec les humains, il est affectueux et fidèle.
Tête :
Le poil, très abondant, lui donne une allure qui élargit la tête, de sorte que le crâne paraît plus haut qu’il ne l’est en réalité.
Région crânienne :
Crâne: Presque plat, le sillon frontal est moyennement prononcé et les arcades sourcilières sont bien en évidence. Il est assez large en comparaison de sa longueur : sa largeur dépasse de peu la distance entre le stop et la protubérance occipitale. Stop: Nettement marqué, mais pas abrupt.
Région faciale :
Nez : La ligne du chanfrein est à peine plus basse que la ligne du crâne.
Museau : Il est plus court que la distance du stop à la protubérance occipitale. Il se rétrécit peu, reste haut et large et se termine par un léger arrondi. Vu de profil, la gueule fermée, la mâchoire inférieure doit rester distinctement visible.
Mâchoire / dents : Denture normalement développée; en ciseaux.
Joues : L’arcade zygomatique est fortement proéminente.
Yeux : Ils sont assez grands, de forme ronde et disposés normalement dans les orbites. Les yeux sont placés plus en avant que sur les côtés. Leur couleur est brune; elle ne devrait pas donner l’impression d’être noire. Le blanc de l’œil ne doit être visible que lorsque le regard est dirigé fortement de côté. L’expression doit être franche, loyale et vive. Forme, couleur et expression sont caractéristiques de la race.
Oreilles : Attachées assez haut, elles ne sont ni grosses ni charnues et pendent librement le long de la tête sans y être accolées. Leur poil est long. Elles sont mobiles, mais ne doivent jamais dépasser la ligne du crâne.
Cou :
La tête est portée haut par un cou puissant et sec.
Corps :
Le Schapendoes n’est que modérément plus long que haut. L’ossature est légère, souple et élastique.
Ligne du dessus : Elle est relevée au niveau de la région lombaire qui est fortement musclée.
Poitrine : Bien descendue. Les côtes, moyennement à bien cintrées, vont loin vers l’arrière.
Ligne du dessous et ventre : pas trop remontés.
Queue :
La queue est longue, bien fournie de poils et garnie de franges. Le port de la queue est caractéristique pour la race. Au repos, elle pend verticalement. Au trot, la queue, portée assez haut et recourbée, se balance ostensiblement de droite à gauche. Au galop, elle est tendue à l’horizontale. Pour le saut, la queue sert visiblement de gouvernail. Quand le chien est attentif, la queue peut être fortement relevée. Elle ne doit jamais être portée sur le dos.
Membres :
Antérieurs : Les antérieurs sont parfaitement droits et d’ossature légère. Le bon angle des antérieurs fait ressortir la région sternale. Métacarpes : élastiques.
Postérieurs : Bassin : bien oblique. Jarrets : d’un angle moyen, ils sont dûment musclés. Métatarses : courts.
Pieds: les pieds, de forme ovale et large, sont suffisamment grands et élastiques. Les doigts sont bien serrés. Les coussinets, séparés par de nombreux poils, sont épais et élastiques. Des ergots postérieurs sont admis.
Allure :
Comme au travail le Schapendoes galope plus souvent qu’il ne trotte, son allure doit être légère, élastique et sans effort superflu. Il doit être un bon sauteur et savoir se retourner lestement.
Poil :
Le Schapendoes a une toison bien fournie avec suffisamment de sous-poil. Le poil est long et mesure 7 cm et plus sur l’arrière-train. Le poil n’est pas absolument lisse, mais légèrement ondulé. Un poil franchement bouclé n’est pas admis. Le poil pousse dense et serré; il est fin et sec, en aucun cas soyeux. Là où il est long, le poil a tendance à former des touffes et mèches hirsutes, ce qui donne au Schapendoes une ampleur considérable, surtout au niveau de l’arrière-train. Le Schapendoes a une toison extraordinaire, incluant moustache et barbe.
Couleur :
Toutes les couleurs sont admises. On préfère un bleu-gris tirant vers le noir.
Taille :
Hauteur au garrot : de 43-50 cm pour les mâles, de 40-47 cm pour les femelles.
Défaut :
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
Défauts éliminatoires :
Un Schapendoes qui, dans le ring, s’avère être peureux et (ou) agressif ne sera pas classé ni qualifié.
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Santé

Les Schapendoes sont généralement des chien en bonne santé. Ils peuvent vivre jusqu'à 12-16 ans. L'atrophie rétinienne progressive (maladie oculaire héréditaire) a été une considération majeure pour les Schapendoes mais, depuis 10 ans, nous avons un test d'ADN en Allemagne. Le club national Schapendoes du Canada recommande également que les hanches et les coudes soient radiographiés pour la dysplasie, et que des prises de sang et d'urine soient fait. Ce sont des tests minimaux avant la reproduction. Certains Schapendoes pourraient également avoir des enzymes hépatiques élevées. On croit que les enzymes hépatiques supérieures à la normale peuvent être naturelles pour un Schapendoes.

Soins :

Les Schapendoes aiment apprendre et cela les rend faciles à entraîner. Ils ont besoin d'un minimum d'exercice par jour pour rester en forme et éviter l'accumulation d'énergie, particulièrement importante au cours des deux premières années de leur vie. Dans l'ensemble, ce ne sont pas de gros mangeurs. Le double pelage, qui est une caractéristique prédominante de la race, peut atteindre une longueur d'environ 10 centimètres. Leurs pelages doivent rester naturels et ne nécessitent aucune coupe. Un brossage hebdomadaire est recommandé quand ils changent de pelage du chiot vers l'adulte, afin d'éviter que la toison accumule des nœuds (généralement entre 6 mois et 18 mois). Quand la transition de changement de poils est terminée, un brossage toutes les 2 semaines est suffisant. Le Schapendoes ne dégage pas une odeur malodorante.  Un bain est rarement nécessaire. On donne un bain lorsque le chien devient extrêmement sale. Ils ne sont pas considérés comme des chien hypoallergique, mais leur perte de poils est minime.

L'histoire des schapendoes

 
 
 
 
 

Contactez-nous

Colette Peiffer
tel : 819.425.8845

820 8ème rang,
Mont-Tremblant, Québec
Canada J8E 1X2

Visitez-nous

Il me fera  plaisir
de vous rencontrer

 sur rendez-vous.

Envoyez-nous
un email